Programmation


La journée internationale du jazz

 

La Journée Internationale du Jazz, le 30 avril, est désormais inscrite dans l’agenda du Jazzy Koum Ben Festival. Cette Journée est fêtée dans de nombreuses parties du monde depuis 2011. Et, le Jazzy Koum Ben est reconnu comme un évènement officiel de l’International Jazz Day.

Elle est célébrée en collaboration avec le Bureau de l’Unesco au Mali avec pour but de sensibiliser le public aux vertus du Jazz comme outil pédagogique et force pour la paix, pour l'unité et pour le dialogue.

Dimanche 30 avril, 10h
Conférence-Débat : « Quel rôle actif pour nos légendes musicales dans la transmission des savoirs … »
Patio de l’Institut français du Mali

 

Il n’est aujourd’hui plus à démontrer que depuis des décennies le Mali regorge de talents musicaux. Dans les années 60-70, des orchestres mythiques ont fait les beaux jours de la scène musicale locale et sous-régionale.

 

Cette conférence-débat a, dans un premier temps, pour objectif d’installer un cadre d’échanges entre des légendes musicales (partie du Patrimoine artistique national) et la nouvelle génération afin de voir comment ces monuments de la musique malienne et africaine peuvent activement transmettre leurs savoirs.

Ce moment proposé par l’Association culturelle Nyon Kon Koum Ben est également le début d’une réflexion sur le patrimoine musical malien (les artistes, les orchestres et la production) des années 70. A travers les propositions et contributions des participants nous tenterons de déterminer les activités les plus pertinentes et les plus urgentes à mettre en œuvre en faveur de ce patrimoine.

Parmi les participants, entre-autres :
-    Mr Mama Sissoko du « Super Biton de Ségou »
-    Mr Sory Bamba de « L’Orchestre Kanaga de Mopti »
-    Mr Yaya Coulibaly de « L’Orchestre de Gao »
-    …..

Vendredi 5 mai, 20h
Concert de clôture
Rythm’n Jazz Choir
Institut français du Mali /
3000FCFA

 

R C

 

Le RYTHM’n JAZZ CHOIR est un groupe, issu de la Chorale de la Cathédrale, motivé par le plaisir de chanter et a pour objectif de participer à la vie sociale et culturelle de la ville de Bamako par le gospel et le chant choral.

Grâce à un travail intense et sérieux, cet ensemble vocal mixte à 4 voix et, orchestré, s'est constitué un répertoire électrique alliant sacré, profane, classique, negro-spiritual, contemporain français et étranger, ...

Composé aujourd'hui d'une douzaine de choristes et musiciens le Rythm’n Jazz Choir clôturera la 7ème édition du Jazzy Koum Ben Festival par une prestation vocale et liturgique d’exception.

 

 

Vendredi 28 avril, 20h
Concert d'ouverture :
Fabrice Devienne (France)
Cheick Tidiane Seck (Mali)
Institut français du Mali / 5000FCFA

 

Photo Fabrice Devienne     Cheick Tidiane Seck

 

Fabrice DEVIENNE est lauréat du 1er prix du Concours National de la Défense, du Concours International de big bands à Berlin et du 1er Prix Spécial d’arrangement au Festival de Vienne. Il a travaillé dans différentes formations avec de nombreux musiciens tels : Philippe Lavil, Jacques Mahieux, François Corneloup, Philippe Sellam, Moktar Samba, Nguyen Le, Toufic Farrouck, David Linx, Marcia Maria, …

Titulaire d’un Diplôme d’Etat pour l’Enseignement du Jazz, Fabrice Devienne est coordinateur pédagogique au sein du Conservatoire de Bussy St Georges et anime régulièrement de nombreux stages sur « Jazz et Tradition Orale » en partenariat avec Andy Emler.

Au carrefour de l’Arménie, de l’Afrique, de l’Argentine, des Antilles et de la France, le spectacle « SPIRIT », présenté à Bamako, se veut résolument transfrontalier dans sa démarche musicale. « SPIRIT » réunit en un même projet, des individualités, des cultures venues des 4 coins du monde. Un répertoire qui prête au voyage et à l’évasion.

Piano & Compositions / Saxophone & Flûte / Guitare basse / Batterie - Percussions

Cheick Tidiane SECK n’est pratiquement plus à présenter ! Passionné de musique, il a fait ses classes musicales à l'Institut National des Arts de Bamako, avant de rejoindre au début des années 70 le mythique Super Rail Band du buffet de la gare de Bamako.

Cheick Tidiane Seck a accompagné ou donné la réplique aux plus grands : Wayne Shorter, Carlos Santana, Joe Zawinul, Randy Weston, Ornette Coleman, Hank Jones, Dee Dee Bridgewater, Manu Dibango, etc. Il se retrouve régulièrement aux côtés de la crème de la musique malienne : d’Oumou Sangaré à Toumani Diabaté, d’Amadou & Mariam à Bassékou Kouyaté, de Kassé Mady Diabaté à Habib Koité, de Kaniba Woulé à Mangala Camara, de Djélimady Tounkara à Baba Salah en passant par Fantani Touré et Sory Bamba, etc.

Dans la lignée de ses précédentes apparitions au « Jazzy Koum Ben Festival », Cheick Tidiane offre au public une expérience musicale comme lui seul en a le secret


Dimanche 30 avril, 18h

 

Journée Internationale du Jazz
Dias (Niger)
Majid Bekkas Trio (Maroc) invité Bassekou Kouyaté (Mali)
Habib Koité & Bamada (Mali)
Institut français du Mali

 

Dias majid Habib Koite

 

Gratuit sur invitation à retirer à l’IFM à compter du 25 avril (maximum de 2 invitations par personnes)

Diassibo Tchiombiano est musicien (calebasse) et chez lui, au Niger, tout le monde l’appelle « Dias ». Connu dans son pays pour sa musique engagée, Dias s’est aujourd’hui rapproché de ses racines culturelles en interprétant, selon sa sensibilité, de la musique traditionnelle Gourmantché.

S’inspirant des contes de son enfance que lui transmettait sa grand-mère, Dias chante accompagné par « la musique de la terre ». Cette musique, il la rencontre à chaque coin de rue, dans chaque village, elle s’emplit des gestes des travailleuse et travailleurs de son pays. Dias livre le portrait d’une Afrique généreuse et joyeuse.

Voix & Calebasse / Ngoni / Guitare basse / Batterie / Guitare


Créateur de « L’African Gnaoua Blues », Majid Bekkas est, de toute évidence, l’ambassadeur idéal de cette nouvelle forme d’expression musicale issue de la musique spirituelle de transe gnaouie métissée au jazz et au blues de sources africaines.

Surnommé « le Ali Farka Touré Marocain », Majid Bekkas est un multi-instrumentiste et grand connaisseur de la musique Africaine. Il a collaboré avec de grands musiciens comme le joueur de balafon Aly Keïta et le joueur de N’goni Bassékou Kouyaté. Le magicien des rencontres possède une riche collection d’enregistrements réalisés avec des virtuoses de renommée mondiale tels, Pharoah Sanders, Archie Shepp, Joachim Kuhn, Louis Sclavis, etc.

Majid a remporté le prix « Alfarabi » de musique antique. Il a eu la médaille d’argent de l’Académie des Arts, Sciences et Lettres à Paris. Majid Bekkas a reçu le prix de l’Académie Charles Cros.

Majid BEKKAS : Guembri, Oud, Guitare, Kalimba, Chant
Simo BABARTI : Sax soprano, Chœurs
Mohamed Amine EL BLIHA : Percussions, Choeurs


Habib Koité s'est choisi une voie bien à lui : à la fois imprégnée des traditions du Mali et inscrite dans son époque.

Tout au long de sa carrière forte de plusieurs albums et d’innombrables concerts autour du monde, Il a su développer un jeu de guitare bien à lui dans lequel on pourra déceler tout autant des influences malienne que celles d’autres styles musicaux comme le jazz et le blues. On trouvera également un échantillon de la riche palette d’instruments traditionnels maliens comme le tamani, le balafon ou le n'goni. Des arrangements musicaux qui mettent parfaitement en valeur son chant intimiste. Habib Koité & Bamada célèbrent la Journée Internationale du Jazz 2017 avec le Jazzy Koum Ben Festival !

 

IJD

Scroll to Top